Les Chroniques du Menteur
Accueil du site > Marketing > L’ami Robinson

L’ami Robinson

vendredi 12 juin 1998, par Pierre Lazuly

Je vous entretenais récemment du nombre faramineux, et sans cesse croissant, de commerçants déversant leur prose mercantilo-mensongère dans ma désormais célèbre boîte-à-lettres. Si leurs prospectus sont les bienvenus pour un chroniqueur toujours avide de nouveaux échantillons de bêtise, je conçois bien que cette invasion puisse incommoder les plus rétrogrades d’entre vous. Je vous propose donc ici, avec mon ami Chaussette, quelques solutions pour votre petite boîte aux lettres.

En ce qui concerne les prospectus déposés par des sauvages itinérants, une seule solution : placer un autocollant ou un gribouillis indiquant clairement votre refus de toute publicité. Il ne vous reste plus qu’à compter sur leur bienveillance. C’est donc plutôt aléatoire.

Le reste - souvent l’essentiel - est déposé par votre gentil facteur, chargé par MédiaPost de « valoriser le média Boîte-aux-Lettres ». Hélas pour ces raclures du marketing direct, la Poste est (encore) un service public. Donc tenu à un certain nombre de règles, archaïques certes, mais qui n’en sont pas moins applicables. Pour échapper à la publicité non adressée, il suffit d’en faire la demande à votre facteur ou, si celui-ci persiste, au receveur de votre bureau de Poste.

Quant à la publicité adressée, pour être radié des principaux fichiers de marketing direct, il suffit d’envoyer un courrier à :

Service Liste Robinson - Stop publicité 60 rue de La Boétie 75008 PARIS

Il ne vous restera alors plus qu’à inscrire votre ligne téléphonique sur la Liste Orange (1014, appel gratuit) afin d’être radié des fichiers qualifiés loués par France Télécom. C’est un service absolument gratuit, vous continuerez d’apparaître sur l’annuaire, mais c’est en toute tranquillité que vous aimerez l’an 2000.

PIERRE LAZULY
Accueil | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Quitter