Les Chroniques du Menteur
Accueil du site > Inclassable > Les soucoupes voilantes

Les soucoupes voilantes

vendredi 5 février 1999, par Pierre Lazuly

J’aime beaucoup les cosmonautes russes. Ils sont éblouissants. Quelque soit la misère du peuple russe, quelques soient leurs ennuis sur Terre, il en est toujours quelques uns, perchés dans les étoiles, partis pour de folles aventures, à bord d’une station Mir, d’une Lada, d’un Soyouz. Les cosmonautes russes, dans l’espace, font des choses grandes et magnifiques. Infiniment plus belles que les trop prévisibles folies américaines, bouzille-Saddam automatiques et observatoires cybernétiques.

Les russes, eux, déployaient hier dans l’espace une voile réfléchissante de 25 mètres de diamètre. Pour éclairer les copains perdus dans le froid sibérien. Composée d’une fine pellicule d’aluminium et pesant 4,8 kilos, celle-ci devait diffuser une lumière équivalente à dix fois celle d’une pleine lune sur une surface de 5 à 8 kilomètres.

Telle était hier la délicate mission des intrépides Padalka et Avdeïev. Nul ne saurait être plus humaniste que nos deux amis russes : « Ils rêvent de pouvoir par ce système rapidement rentable éclairer les régions du grand Nord plongées durant les longs mois d’hiver dans la nuit profonde. Et même de naviguer dans l’Univers comme sur la mer grâce à la pression des vents solaires sur une telle voile accrochée à un vaisseau ».

On apprenait également hier que les scientifiques russes espéraient fabriquer, dès l’année prochaine, une voile similaire de 70 mètres de diamètre, et songeaient pour l’an 2003 à une voile géante de 200 mètres de diamètre.

Alors, les cosmonautes pourront se lancer dans de fabuleuses transats à la voile en solitaire, se jouant des alizés solaires, éclairant à leur guise des régions entières ! « Naviguer dans l’Univers comme sur la mer grâce à la pression des vents solaires sur une voile accrochée au vaisseau » ! Dieu que ce projet est beau !

Les Occidentaux ne sont évidemment pas en reste dans la course au progrès. Ils caressent eux aussi un ambitieux projet : la prospérité pour tous grâce au commerce électronique. (Ne rigolez pas, Claude Allègre y croit). Tony Blair et Al Gore ont ainsi prédit la semaine dernière que le commerce électronique serait « le moteur de la croissance économique au vingt et unième siècle, car il va augmenter le niveau de vie des citoyens, aux Etats-Unis et en Grande Bretagne, autant que sur le reste du monde, en créant de nouveaux emplois à hauts revenus ». (Il suffisait d’y penser).

Heureusement qu’il reste encore quelques cosmonautes russes pour nous faire rêver... Même si hier, hélas, leur tentative a échoué.

PIERRE LAZULY
Accueil | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Quitter